εpsilon

A collaborative digital framework for nineteenth-century letters of science

New Search | Browse All

From Bustes et portraits en relief Musée des Contemporains   23 mai 1835

[540] Paris, le 23 mai 1835
Monsieur,

Les fondateurs du Musée des Contemporains n'auraient pas atteint le but qu'ils se sont proposé par la création d'une galerie nationale, s'ils n'avaient réservé une place digne de leur vie laborieuse et de leurs utiles travaux aux hommes qui, comme vous Monsieur, veillent sur l'éducation et apportent dans la direction donnée aux diverses branches d'enseignement l'autorité de leurs lumières et de leur expérience.

Et pour vous prouver, Monsieur, tout le prix que l'administration attache à l'exécution de votre buste, renonçant en votre faveur à toute idée de spéculation, elle ne vous demandera que le remboursement de ses frais purement matériels.

Les bustes d'un grand nombre de personnes connues sont maintenant exposés dans les salons du Physionotype 1. Je vous engage à les visiter et vous pourrez vous convaincre qu'ils ne laissent rien à désirer sous le rapport de l'art, comme sous celui de la ressemblance.

J'ai l'honneur d'être, Monsieur, votre très humble serviteur, Louis [ illeg]

[541]A Monsieur Ampère, 19, rue des Fossés-Saint-Victor

Footnotes

Instrument destiné à prendre l'empreinte d'un visage pour en faire un buste, formé d'un ensemble de tiges métalliques mobiles qu'on applique sur le visage

Please cite as “L1056,” εpsilon: The André-Marie Ampère Collection accessed on 22 October 2020, https://epsilon.ac.uk/view/ampere/letters/L1056