εpsilon

A collaborative digital framework for nineteenth-century letters of science

New Search | Browse All

To Alexandre Brongniart   s.d.

s.d

Mon cher ami, à l'instant de mon départ pour ma tournée, j'ai une grâce à vous demander que votre amitié pour moi ne me refusera pas ; il s'agit de causer un quart d'heure avec mon beau-frère M. Carron, courtier de commerce, dont je vous ai parlé et qui voudrait vous communiquer quelques observations sur une chose absolument différente de celle dont il a été question dans notre dernière entrevue 1. Vous savez que personne ne m'inspire un plus vif intérêt et qu'en lui faisant plaisir, c'est moi-même que vous obligez. Aussi ai-je d'avance une bien vraie reconnaissance de la complaisance que vous aurez de causer avec lui de ce dont il désire vous entretenir. Il vous l'expliquera lui-même, car ce serait un détail trop long pour vous l'écrire dans un moment où je suis extrêmement pressé. Vous verrez qu'il s'agit d'une chose toute simple où il n'est question ni de faveur, ni de crédit à employer. Je connais trop votre amitié pour moi pour craindre que vous me refusiez ce plaisir. Je vous en fais d'avance mes remerciements en attendant que je puisse vous les renouveler à mon retour.

Je vous embrasse de tout mon cœur et vous prie de présenter l'hommage de mon profond respect à M. et à Mme de Monbret ainsi qu'à Mme Brongniart. Votre ami et collègue. A. AMPÈRE Inspecteur général.

A M. Brongniart, directeur de la Manufacture impériale de Sèvres, professeur à la Faculté de Paris , rue Saint-Dominique, près la rue de Bellechasse, à Paris

Footnotes

(2) Carron devient courtier de change (de commerce) en janvier 1805 (Lettre 0266) et le reste jusqu'en 1817, moment où il s'installe dans sa nouvelle maison avec jardin. Brongniart a été directeur de Sèvres de 1800 à sa mort (1847). Il a professé à la Faculté en suppléance d'Hauy de 1806 à 1822. La maison de la rue Saint-Dominique a été achetée en 1802. La lettre est antérieure à sa nomination à l'Institut et se place donc entre 1805 et 1815.

Please cite as “L14,”εpsilon: The André-Marie Ampère Collection accessed on 19 November 2018, https://epsilon.ac.uk/view/ampere/letters/L14