From Jeanne-Antoinette Ampère (mère d'Ampère)   30 janvier 1807

[119] 30 janvier 1807

[illeg] J'avais quatre hommes forts pour faire aller mon domaine et je me trouve actuellement avec le père à qui je ne parle pas et que je ne veux pas regarder [illeg] Il me reste le pauvre Pierre, qui a tiré à la milice, et ce qu'il y a de plus malheureux, est parti pour un réformé car il n'avait pas eu le billet noir, c'est ce qui les chagrine[120]le plus. [illeg] Mais le pauvre malheureux qui se faisait une grande fête de te porte de nos nouvelles a été envoyé en Italie [illeg] [121] [illeg]

[122]A monsieur Ampère, rue du Faubourg Poissonnière n°3 à Paris

Please cite as “L307,” in Ɛpsilon: The André-Marie Ampère Collection accessed on 8 August 2022, https://epsilon.ac.uk/view/ampere/letters/L307