εpsilon

A collaborative digital framework for nineteenth-century letters of science

New Search | Browse All

From Claude-Julien Bredin   1er septembre 1824

1er septembre 1824

Je te remercie de m'avoir fait connaître les vues de Geoffroy Saint-Hilaire sur le cycleal, le perial, le paraal, etc. Ces sortes d'analogies sont tout à fait de mon goût (1). J'ai été ravi par tes vues sur le système nerveux. Cela me paraît évident ; et, par conséquent, il me paraît évident que les anneaux des animaux vertébrés sont fournis par les paraaux plutôt que par les périaux

Please cite as “L670,”εpsilon: The André-Marie Ampère Collection accessed on 12 December 2019, https://epsilon.ac.uk/view/ampere/letters/L670