εpsilon

A collaborative digital framework for nineteenth-century letters of science

New Search | Browse All

From Jean-Jacques Ampère (fils d'Ampère)   14 octobre 1830

[528] \Madame J. a. J Ampère, chez M. Liébault, rue de Condé, n°96 à la Ferté-sous-Jouarre./ 14 octobre 1830
Mon cher papa,

je te trouve parfaitement raison. écris à Ride promptement tes intentions ![ illeg] Il peut partir d'un moment à l'autre. Tenez-vous sur vos gardes et ayez toujours un homme à la maison ! Si Albine n'y était pas, cela vaudrait mieux. Du reste, il est dans ses[529] bons moments, auxquels on ne peut se fier, mais qui empêchent de pouvoir le faire arrêter. Il proteste qu'il se corrigera ; mais il n'y a dans le monde que ma tante d'assez bête pour le croire. [ illeg]

[530]A monsieur Ampère, rue des fossés S[ain]t Victor n°19 à Paris

Please cite as “L833,” εpsilon: The André-Marie Ampère Collection accessed on 25 October 2020, https://epsilon.ac.uk/view/ampere/letters/L833