εpsilon

A collaborative digital framework for nineteenth-century letters of science

New Search | Browse All

To John Stevens Henslow   23 septembre 1823

Paris, 23 septembre 1823
Monsieur le Secrétaire Perpétuel,

Je n'ai reçu que depuis peu de jours la lettre que vous m'avez fait l'honneur de m'écrire en date du 14 mai dernier. C'est Mr Lunn du collège Saint Jean à Cambridge qui me l'a remise à la séance de l'Académie des sciences de Paris du 15 septembre. J'ai vu dans cette lettre que la Société Philosophique de Cambridge a bien voulu m'admettre au nombre des membres honoraires de cette Société. Rien ne pouvait être plus flatteur pour moi et je vous prie de lui offrir l'hommage de ma reconnaissance et celui de quelques ouvrages que je joins à cette lettre ; un de ces ouvrages n'est pas de moi, mais on doit le considérer comme un complément nécessaire des miens puisqu'il contient la démonstration mathématique, par l'identité des résultats du calcul et de l'expérience, de l'exactitude de ma formule et d'un des principes de ma théorie des phénomènes électro-dynamiques, principe qui peut être énoncé en ces termes : un aimant agit dans tous les cas, soit sur un conducteur voltaïque, soit sur un autre aimant, précisément comme un assemblage de courants électriques entourant chacune des particules de cet aimant, dans des plans perpendiculaires à son axe et dans tout l'intervalle qui se trouve entre ses pôles.

Mr Lunn m'a remis une note d'où il résulte que dans l'exemplaire de mon recueil d'observations électro-dynamiques dont j'ai fait hommage dans le temps à la Société Philosophique de Cambridge, il manque un certain nombre de pages, et probablement la planche 10me. Je vous envoie ci-joint ce qu'il faut pour le compléter, ce qui ne m'empêche pas d'y joindre un exemplaire complet que je désirerais offrir à Mr Babbage, de qui j'ai reçu un excellent ouvrage dont je n'ai pas encore eu le temps de le remercier. Vous trouverez aussi, Monsieur, dans le paquet qui accompagne cette lettre, quelques exemplaires d'un exposé méthodique extrait de mon recueil, je désirerais qu'il pût vous être agréable ainsi qu'à MM Herschel et D'Arblay, cet exposé contient en abrégé le tableau complet des phénomènes électro-dynamiques et des lois de ces phénomènes. J'ai l'honneur d'être avec la plus haute considération, Monsieur, votre humble et très obéissant serviteur, A. Ampère

P.S. S'il y avait à Cambridge d'autres exemplaires incomplets de mon recueil et que vous eussiez la bonté de me le faire savoir, j'enverrais de suite de quoi les compléter, car je n'ai presque plus de commencements de ce recueil, et j'ai beaucoup d'exemplaires des dernières feuilles.

Please cite as “L861,” εpsilon: The André-Marie Ampère Collection accessed on 22 October 2020, https://epsilon.ac.uk/view/ampere/letters/L861